© Centre Pompidou / Photo : Hervé Véronèse

RESTAURER LES ŒUVRES POUR MIEUX LES EXPOSER

L’activité du service de la restauration du Mnam/CCI est principalement centrée autour de l'entretien de la collection, des interventions de restauration et de l’étude technique et scientifique des différents secteurs de collection. Le service effectue également dans le cadre des prêts, accrochages et expositions, des vérifications d’œuvres (aller-voir, constats) et des convoiements. Il contribue également à l’information documentaire (gestion des rapports et information de la base de données) et à la préparation des expositions du Centre Pompidou-Metz, du Centre Pompidou Málaga ainsi que des expositions hors les murs en cours.

En 2017, le service de la restauration a été fortement mobilisé autour des évènements liés aux 40 ans du Centre Pompidou. Dans les espaces du Musée, les rotations d’accrochage ont été en forte augmentation : 770 œuvres décrochées et 760 accrochées au niveau 5.

Dans le domaine de la photographie, 561 œuvres ont fait l’objet d’interventions soit 120 de plus qu’en 2016. Deux cent quatre-vingt-seize œuvres graphiques, dessins, affiches, livres du domaine de l’architecture et du design ont été traités en restauration. Cent quinze peintures, quarante-quatre sculptures et installations et quatre-vingt-seize objets de la collection design et architecture ont également été restaurés. 

Par ailleurs, d’importantes restaurations fondamentales ont été poursuivies comme l'achèvement de la restauration exceptionnelle du Magasin de Ben de Ben, de Il ne faut pas voir la réalité telle que je suis de Max Ernst et du paravent L’Été de Lurçat. 

La recherche et la diffusion occupent également une place importante dans le développement des activités du service de la restauration qui a récemment intégré le Labex Patrima. Il est ainsi partenaire et porteur de deux projets : la restauration des zips en architecture avec l’Institut national du patrimoine (INP) et l’étude des papiers découpés de Matisse (série Jazz) en partenariat avec le MoMA. Les restaurateurs collaborent aussi au projet européen Nanorestart et participent aux tests d’utilisation de validation des molécules créés dans le cadre de cette recherche. 

Le service de restauration a par ailleurs soumis une contribution au colloque international organisé par la Tate Gallery à Londres « Gels in conservation » qui a fait l’objet d’une publication. Il a participé aux journées du patrimoine organisées par le groupe conservation-restauration des biens culturels (CRBC) au sein de la direction du patrimoine et au colloque sur l’authenticité qui s’est tenu à l’université de Cergy-Pontoise.

Dans le cadre d’une collaboration régulière avec les universités, il a accueilli des étudiants en stage venant de l'Institut national du patrimoine et du master de conservation-restauration de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Enfin, l’équipe a dispensé avec le service des collections une formation aux agents de sécurité incendie du Centre Pompidou dans le cadre de l’évacuation d’urgence des œuvres du Musée.

Jean Lurçat, Paravent L'été,1922, Peinture à la colle, encre de Chine et graphite sur papiers vélins. Marouflés et montés sur châssis, 1,80 m, © Centre Pompidou, MNAM-CCI / Photo : B. Prévost / Dist. RMN-GP © Adagp, Paris, 2018
Jean Lurçat, Paravent L'été,1922, Peinture à la colle, encre de Chine et graphite sur papiers vélins. Marouflés et montés sur châssis, 1,80 m, © Centre Pompidou, MNAM-CCI / Photo : B. Prévost / Dist. RMN-GP © Adagp, Paris, 2018#
Max Ernst, [Il ne faut pas voir la réalité telle que je suis], 1923, Huile sur plâtre, déposée sur toile, 175 x 80 cm, © Service de la documentation photographique du MNAM - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP © Adagp, Paris, 2018
Max Ernst, [Il ne faut pas voir la réalité telle que je suis], 1923, Huile sur plâtre, déposée sur toile, 175 x 80 cm, © Service de la documentation photographique du MNAM - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP © Adagp, Paris, 2018#

à voir aussi