VUE DE L'EXPOSITION DAVID HOCKNEY, © Centre Pompidou / Photo : Hervé Véronèse

LES MONOGRAPHIES CONTEMPORAINES

César

Galerie 1
Commissaire : Bernard Blistène
13 décembre 2017-26 mars 2018
> Voir les expositions
 

Nalini Malani
La rébellion des morts, rétrospective 1969-2018

Galerie d’art Graphique
Commissaire : Sophie Duplaix
18 octobre 2017-8 janvier 2018
> Voir les expositions
 

Prix Marcel Duchamp 2017
Une nouvelle formule

Galerie 4
Commissaire : Alicia Knock
27 septembre 2017-8 janvier 2018
59 111 visiteurs / 657 par jour 

Le Centre Pompidou a réitéré la nouvelle formule du prix Marcel Duchamp initiée avec succès en 2016 en invitant les quatre finalistes de ce prix à exposer dans ses espaces pendant trois mois. Maja Bajevic, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, Charlotte Moth et Vittorio Santoro, dont les œuvres sont déjà entrées en collection au Centre Pompidou, ont dû imaginer des productions inédites. Avec cette présentation collective, l’Adiaf et le Centre Pompidou donnent au public l’occasion de poser un regard sur la scène artistique en France, tout en découvrant les recherches et l’œuvre de chacun des finalistes. Cette présentation collective porte cette année sur la nature de l’image, la poétique de l’archive, la généalogie cachée de l’objet comme des mots. Le prix Marcel Duchamp 2017 a finalement été attribué au duo d’artistes libanais Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, pour leur projet « Discordances / Uncomformities »

Vue du Prix Marcel Duchamp 2017 ; 27 septembre 2017-8 janvier 2018 ; Galerie 4. Charlotte Moth, The Wolf, the Lady with a Shell, Martin and the Couple, 2017.© Centre Pompidou, MNAM-CCI / Photo: A. Laurans © Adagp, Paris, 2018
Vue du Prix Marcel Duchamp 2017 ; 27 septembre 2017-8 janvier 2018 ; Galerie 4. Charlotte Moth, The Wolf, the Lady with a Shell, Martin and the Couple, 2017.© Centre Pompidou, MNAM-CCI / Photo: A. Laurans © Adagp, Paris, 2018#
Vue du Prix Marcel Duchamp 2017 ; 27 septembre 2017-8 janvier 2018 ; Galerie 4. Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, Palimpsests, 2017.© Centre Pompidou, MNAM-CCI / Photo: A. Laurans
Vue du Prix Marcel Duchamp 2017 ; 27 septembre 2017-8 janvier 2018 ; Galerie 4. Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, Palimpsests, 2017.© Centre Pompidou, MNAM-CCI / Photo: A. Laurans #
Vue du Prix Marcel Duchamp 2017 ; 27 septembre 2017-8 janvier 2018 ; Galerie 4. Maja Bajevic, Sous les plantes, les plages, 2017. © Centre Pompidou, MNAM-CCI / Photo: A. Laurans © Adagp, Paris, 2018
Vue du Prix Marcel Duchamp 2017 ; 27 septembre 2017-8 janvier 2018 ; Galerie 4. Maja Bajevic, Sous les plantes, les plages, 2017. © Centre Pompidou, MNAM-CCI / Photo: A. Laurans © Adagp, Paris, 2018#
Vue du Prix Marcel Duchamp 2017 ; 27 septembre 2017-8 janvier 2018 ; Galerie 4. Vittorio Santoro, Une porte doit être ouverte ou non fermée, 2017. © Centre Pompidou, MNAM-CCI / Photo: A. Laurans
Vue du Prix Marcel Duchamp 2017 ; 27 septembre 2017-8 janvier 2018 ; Galerie 4. Vittorio Santoro, Une porte doit être ouverte ou non fermée, 2017. © Centre Pompidou, MNAM-CCI / Photo: A. Laurans#

David Hockney

Galerie 1
Commissaire : Didier Ottinger
21 juin 2017-23 octobre 2017
620 945 visiteurs / 5 749 par jour
> Voir les expositions
 

Hervé Fischer et l’art sociologique

Galerie du Musée
Commissaire : Sophie Duplaix
15 juin 2017-11 septembre 2017
188 167 visiteurs / 2 444 par jour
> Voir les expositions
 

Steven Pippin
Aberration optique

Galerie de photographies
Commissaire : Frédéric Paul
14 juin 2017-11 septembre 2017
25 796 visiteurs / 339 par jour
> Voir les expositions
 

Ross Lovegrove, Mutations / Créations

Galerie 3
Commissaire : Marie-Ange Brayer
12 avril 2017-3 juillet 2017
87 807 visiteurs / 1 237 par jour
> Voir les nouveaux projets pour une pluridisciplinarité toujours plus affirmée
 

Josef Koudelka
La fabrique d'Exils

Galerie de photographies
Commissaire : Clément Chéroux, assisté d’Emmanuelle Etchecopar Etchart
22 février 2017-22 mai 2017
56 995 visiteurs / 851 par jour
> Voir les expositions
 

Saâdane Afif
The Fountain Archives

Galerie du Musée 
Commissaire : Michel Gauthier
30 janvier 2017-30 avril 2017

Pour le centenaire de Fontaine (1917), le ready-made de Marcel Duchamp, le Centre Pompidou a exposé, à l’entrée des collections modernes du Musée, le projet The Fountain Archives que Saâdane Afif mène depuis 2008 autour de cette œuvre emblématique de l’art du 20e siècle. L’artiste a rassemblé plusieurs centaines d’ouvrages de toutes natures, et dans différentes langues, dans lesquels figurait une reproduction de l’urinoir. Il a ainsi constitué deux ensembles : les pages avec Fontaine, arrachées à ces publications ; les livres, amputés de ces pages. Une réflexion sur le rôle de l’image et du commentaire dans la diffusion sociale d’une œuvre. 
 

Cy Twombly

Galerie 1
Commissaire : Jonas Storsve
30 novembre 2016-24 avril 2017
395 786 visiteurs / 3 412 par jour
> Voir les expositions
 

Jean-Luc Moulène

Galerie 3
Commissaire : Sophie Duplaix
19 octobre 2016-20 février 2017
91 907 visiteurs / 851 par jour

Le Centre Pompidou a consacré pour la première fois une exposition monographique à l’artiste français Jean-Luc Moulène. Invité à concevoir une rétrospective de ses œuvres, l’artiste avait choisi de présenter une « rétrospective de protocoles » : un programme de production d’une trentaine de nouvelles pièces, manifeste de ses recherches. L’artiste est d’abord connu pour sa pratique photographique. Son travail plus récent sur les objets occupe toutefois aujourd’hui une position centrale. Le recours à des technologies issues du design industriel associé à l’expérimentation minutieuse des matériaux permet la création d’œuvres dont la « justesse » est l’une des conditions premières. Ancrant sa réflexion dans les mathématiques, et en particulier dans la théorie des ensembles, l’artiste explore des opérations telles l’intersection, la latéralité, la coupe, dans une tension entre corps et objet. Le vaste plateau de l’exposition pouvait s’apparenter à un environnement urbain, avec automobiles et bâtiments, au milieu duquel circulaient des corps. Des corps qui devaient trouver leur place dans le chaos des désirs individuels, des contraintes politiques et des conventions sociales. Cette exposition était un acte poétique, dans lequel s’entremêlaient art, science et technologie.

à voir aussi